Être maman loin de chez soi

Être maman loin de chez soi

Vous vous souvenez de l’article « Mettre au monde un bébé loin de chez soi » que j’ai partagé avec vous en septembre 2018 ? Cet article m’a donné à réfléchir et je souhaite maintenant vous faire part de ma propre expérience.

Je suis une expatriée, qui compte passer le restant de ses jours en Finlande et qui est mariée avec un homme du pays de son expatriation. Quand j’ai mis au monde mes enfants, ma situation était légèrement différente de celle de cette femme, qui raconte son expérience dans l’article du site de Femme Expatriée. Le soutien au quotidien de ma propre famille n’était certes pas possible lors de la naissance de mes garçons, mais celui de la famille de mon mari l’était. De plus, j’ai eu de la chance de bien m’entendre avec ma belle-mère, qui était nourrice de profession.

Même si nous avons les repères de notre pays d’origine, une fois maman à l’étranger, il faut bien se rendre à l’évidence que tout ce que nous avons vécu dans notre pays ne peut pas s’appliquer dans son pays d’accueil. Non seulement les structures sont différentes mais les conseils reçus par le service médical le sont également. L’avantage est de pouvoir choisir entre deux façons de faire, selon son ressenti. La plupart du temps, il n’y a pas de bonne ou mauvaise façon de s’occuper et d’éduquer un bébé. Le principal est qu’il grandisse bien, dans un environnement heureux, sûr et aimant.

Une boîte de maternité, comme celle de nos NordicBB box , représente une aide non négligeable en terrain étranger, surtout que le service est assuré en français.

La difficulté à laquelle nous devons faire face quand on prend des astuces des deux pays est un abîme avec les des deux familles. Nous faisons notre tambouille comme nous pouvons également le faire ensuite avec le langage au sein de notre cocon familiale. Les gens en dehors de notre foyer ont parfois du mal à nous suivre. C’est ce qui fait également la force de notre famille et la complicité entre ses membres (parents et enfants).

Malgré les années qui passent la famille du pays d’origine reste aimée et sacrée malgré les éventuelles incompréhensions qui peuvent s’installer au fur et à mesure que le gap entre nos deux mondes grandit. Les enfants, nés dans un pays différent du nôtre, ont souvent une vision différente de notre pays d’origine. Ils ont leur propre vécu. À l’heure actuelle, il est facile de renouveler l’expérience des parents en partant à leur tour à l’étranger. Ainsi va la vie. Malgré tout, il est bon pour chacun d’entre nous de ne pas oublier les racines de notre propre histoire.

En promenade sous une combinaison extérieure ou à la maison dans son lit douillet, cette tenue NALLE (ours en peluche) composée d'un jumpsuit et d'un bonnet à 53% de laine fine, est… https://t.co/xTMAbEUKK1

Expédition internationale gratuite et paiement sécurisé

Pin It on Pinterest

Share This