Témoignage d’une maman suédoise ayant donné naissance en Suède et à Dubai

En tant que globe-trotter finlandaise et mère de deux citoyens du monde, on m’a souvent posé la question: «Etait-ce très différent d’accoucher en Suède par rapport à Dubaï?  »

Notre première fille est née à Ystad, dans le sud de la Suède. L’hôpital était, et est encore, un endroit très populaire pour donner naissance parce qu’il met en avant l’accouchement naturel. Je n’étais pas pressée, l’hôpital non plus.

Les contractions ont commencé le mercredi matin pour une naissance le samedi matin. En trois jours de va et vient entre la maison et la maternité, j’’ai pu rencontré la plupart des sages-femmes! Elles préféraient me garder à la maison afin que je puisse plus facilement me détendre. Elles savaient que la naissance ne se produirait pas tout de suite (par contre moi j’étais SÛRE que je pouvais accoucher à tout moment !).

Comme je ne savais pas à quoi m’attendre, je laissais mon corps me guider. J’ai effectué des postures de grossesse de yoga. J’ai tout fait pour que mon bébé puisse sortir de « manière naturelle ». Je sais que je n’étais pas loin de la césarienne, mais j’ai finalement réussi à faire sortir le bébé entourée d’une sage-femme encourageante et d’un médecin préparé à la césarienne au cas où il n’y avait pas eu d’autre choix.

Après avoir donné naissance au plus mignon petit bout de choux, nous sommes restés à l’hôpital pendant trois nuits, simplement pour apprendre les secrets de l’allaitement (Oh mon Dieu, ce n’était pas facile !). L’atmosphère de l’hôpital était très relaxant. J’ai rencontré des mères qui sont arrivées, ont donné naissance, et sont parties six heures plus tard. Je n’ai pas laissé cela me stresser. J’étais là pour apprendre mes premiers pas pour devenir maman.

Trois ans plus tard, encore en avril, j’ai de nouveau accouché, mais cette fois à Dubaï.

Aux Èmirats, le même médecin vous suit tout au long de la grossesse jusqu’à l’arrivée du nouveau-né. Contrairement à ce que j’avais eu l’habitude en Suède, la sage-femme à Dubai n’était là que pour aider le médecin, préparer la mère, pas plus. Là-bas il y a plus d’échographies, presqu’à chaque fois qu’on se rend chez le gynécologue! Le docteur et moi-même avions convenu que nous ne ferions pas d’échographie inutile.

J’ai choisi un médecin suédois, que je savais avoir suivi la grossessede certaines de mes amies suédoises à Dubai. Dans la salle de travail, plusieurs nationalités étaient représentées: moi de Finlande, mon mari danois, une sage-femme d’Afrique du Sud et une infirmière des Philippines. Le médecin a été appelé au moment où le travail commençait. Tout s’est passé très vite cette deuxième fois ! Chaque accouchement est différent ! Je suis arrivée à l’hôpital vers 20 heures et déjà avant minuit je tenais une petite fille aux cheveux blonds dans mes bras.

Même si je faisais attention de boire régulièrement et de donner également à boire très souvent á mon bébé, nous étions toutes les deux déshydratées et avions besoin de suppléments de liquide. Le printemps était très chaud. Dans ces conditions climatiques, la déshydratation est très fréquente chez les nourrissons et les mamans qui allaitent.

Cette fois, je ne suis restée à l’hôpital qu’une seule nuit et je suis partie très tard le lendemain soir après avoir dégustée un menu de cinq plats. C’était comme un hôtel de luxe, dans une grande chambre privée. Mon mari et la «grande soeur» de trois ans ont pu apprécier les services de l’hôpital de la ville de Dubai (Dubai Healthcare City ) grâce à l’assurance qui couvrait tous les frais.

Nous avons donné à notre docteur des brioches à la cannelle faites maison en signe d’appréciation de ses services. Sachant qu’elle avait déjà reçu un bracelet et des sacs de Louis Vuitton de ses patients, nous avons tout de même voulu conserver notre style, et nous savons qu’elle a apprécié cela.

Les deux fois nous avions choisi de ne pas connaître le sexe du bébé avant la naissance de notre nouveau-né. Nous voulions garder la surprise jusqu’à la fin – mon pressentiment s’est avéré faux pour les deux grossesses 🙂

Hanna de TripsnKids

 

En promenade sous une combinaison extérieure ou à la maison dans son lit douillet, cette tenue NALLE (ours en peluche) composée d'un jumpsuit et d'un bonnet à 53% de laine fine, est… https://t.co/xTMAbEUKK1

Expédition internationale gratuite et paiement sécurisé

Pin It on Pinterest

Share This