Témoignage d’une mamie finlandaise

L’éducation des enfants dans les années 40 et 50 était plus sévère qu’aujourd’hui. En général, la vie était également plus difficile, surtout pour les femmes, car les machines, comme la machine à laver que nous connaissons aujourd’hui, n’étaient pas encore dans les maisons pour faciliter le travail domestique.

Dans les familles nombreuses, les enfants les plus âgés devaient s’occuper des plus petits. Les enfants grandissaient par eux-même tandis que les parents travaillaient dûrs et pendant de longues journées. Dès qu’ils le pouvaient, les enfants devaient commencer à effectuer des tâches pour aider la famille.

Les règles étaient strictes. Le fouet était souvent utilisé lorsque les enfants n’obéissaient pas. Ces derniers ont même dû aller chercher ces brindilles de bois eux-mêmes dans la forêt!

Les personnes âgées étaient honorées, vouvoyées et respectées. Quand les adultes parlaient, les enfants devaient garder le silence. Quand il y avait des invités à la maison, ils mangeaient d’abord et seulement quand ils avaient fini, les enfants pouvaient manger à la table. Les enfants devaient être gentils et humbles!

Le bon côté de cette période pour les enfants était que nous les laissions être des enfants. Ils ne subissaient aucune pression de la part de la société et ils pouvaient se sentir en sécurité dans la rue quand ils jouaient avec les autres enfants du quartier.

Toute la famille dormait en général dans la même pièce. Les bébés dormaient dans le lit des parents ou bien dans la boîte de maternité donnée à tous les parents par le gouvernement finlandais à partir de 1949. Cette boîte était souvent décorée avec un beau tissu tout autour (aujourd’hui considéré comme dangereux pour les nouveaux-nés).

Dans les années 60 et 70, l’éducation a commencé à évoluer, les enfants ont obtenu plus de droits et les punitions n’étaient pas si souvent données. La soi-disante « éducation libre » a émergé à cette période. Les parents ont commencé à prendre en compte la volonté des enfants, à jouer avec eux, à être plus chaleureux et moins stricts avec eux.

Le châtiment corporel a été interdit par la loi de 1984.

Les enfants sont devenus plus actifs et furent encouragés à apprendre sans cesse de nouvelles choses.

De nos jours, certaines familles oublient de donner des limites à leurs enfants, presque tout leur est permis. Cette autre extrême n’est pas bonne non plus pour les enfants. Les règles de base apportent sécurité et bien-être à nos rejetons.

Tuula, Carélie du Nord (Finlande)

Cette tenue LAMMAS, en laine mérinos, est composée d'un cardigan et d'un pantalon (baby pants).

De quoi garder bébé bien au chaud, tout en restant élégant pour les fêtes!

Cette tenue LAMMAS fait également partie… https://www.instagram.com/p/B4uBZPWF0cH/?igshid=1pgzqmbbjt0oy

Expédition internationale gratuite et paiement sécurisé

Pin It on Pinterest

Share This